2017 : année d’abolition de l’homophobie en islam ! Que les militants maghrébins proposent ce projet de loi : en Tunisie (en arabe, en français) et/ou au Maroc (en arabe, en français) !

Mon manifeste d'amour au peuple 2/3
 




Mon manifeste d'amour au peuple 3/3


ISLAM POSTMODERNE








Accès direct à l'ensemble des articles منفذ مباشر إلى مجموع المقالات
(Voir ci-bas انظر بالأسفل)

mercredi 26 mars 2014

Libertaire Tunisie 3

Stop à l'industrie de la mort en activité au large de Kerkennah !



J'aime aller à Kerkennah me ressourcer, y retrouver l'âme du peuple, ces îles ayant gardé une symbiose incomparable avec la nature, introuvable ailleurs en notre pays essentiellement bucolique.
Or, la mort rôde aujourd'hui à Kerkennah; une industrie mortelle s'y active ! Aussi, je lance ici un crime d'alarme, invitant le gouvernement d'être compétent en arrêtant immédiatement le désastre qui se profile.
En effet, contrairement aux engagements publics pris, des essais de fracturation hydraulique sont en cours au large de ces îles. En violation des droits des Tunisiens et des kerkeniens à un environnement sain, un navire y procède en toute illégalité à pareille entreprise de destruction massive de l'écosystème. Déjà, les pêcheurs de la région, qui se plaignaient des retombées négatives de la plateforme pourtant conventionnelle des Miskar, sont catastrophés par l'immensité des dégâts faits à la faune et à la flore marines. 
Les bancs de poissons morts ne se comptent plus désormais sur nos côtes et les pêcheurs de kerkennah ne sont plus très loin de crier famine ! Mais ils ne le feront pas; ces fiers hommes de Tunisie, tous de la trempe de Farhat Hached, m'assurent préparer une riposte digne de l'ampleur de la catastrophe. Elle fera assurément du bruit si le silence et l'autisme de nos gouvernants continuent. Il s'agit, en effet, d'une question de vie ou de mort; non seulement de l'archipel, mais de tout le pays. Or, notre Tunisie est guettée par l'avidité vorace de certains industriels qui font honte à l'esprit des vrais chevaliers d'industrie, qui est d'abord sagesse, ne se souciant que de leurs profits immédiats, quitte à semer le chaos.
Or, ils doivent savoir que s'il est encore en Tunisie une terre rétive à tout esprit du lucre, c'est bien ici, à Kerkennah. Que l'affabilité kerkenienne légendaire ne les trompe donc pas ! Quand la douceur de vivre en ses îles est aussi menacée qu'aujourd'hui, le Kerkenien se transforme en esprit redresseur des torts; il est alors un ange exterminateur.
Qu'on stoppe donc immédiatement cette industrie de la mort mise en place  en catimini au large des îles kerkennah ! C'est un devoir patriotique qu'il incombe au gouvernement de Monsieur Jomaa d'assumer. Il n'en sortira que grandi.    
Publié sur Leaders