2017 : année d’abolition de l’homophobie en islam ! Que les militants maghrébins proposent ce projet de loi : en Tunisie (en arabe, en français) et/ou au Maroc (en arabe, en français) !

Mon manifeste d'amour au peuple 2/3
 




Mon manifeste d'amour au peuple 3/3


ISLAM POSTMODERNE








Accès direct à l'ensemble des articles منفذ مباشر إلى مجموع المقالات
(Voir ci-bas انظر بالأسفل)

mardi 29 avril 2014

Une Tunisie soufie 5

Ces députés qui font honte à la Tunisie *
* Texte intégral





On l’annonce, c’est officiel : une motion de censure sera proposée au vote contre la ministre du Tourisme et le ministre délégué aux affaires sécuritaires.  Que cela vienne des trublions habituels qui croient que la politique relève toujours de la fanfaronnade à la mode sous la dictature, cela n’étonne point. Ce qui surprend, c’est de voir des élus censés avoir leur raison participer à pareille basse curée. Ce  faisant, ils ne font que se transformer en bouffons de la République. 

Honte à la démocratie

Que reproche-t-on aux ministres intéressés? D’agir pour sauver le pays du chaos où les précédents gouvernements l’ont mis. Est-ce contraire à la démocratie de respecter la vocation d’ouverture de la Tunisie? D’ouvrer en vue de préserver cette terre de la haine et de l’exclusion en la maintenant en terre d’accueil et de tolérance?

On nous dit qu’il faut respecter les lois de la République; mais qui les viole? Est-ce ceux qui appellent à respecter la légalité qui suppose l’égalité de tous devant une loi juste ou ceux qui pratiquent l’exclusion?  Est-ce ceux qui rappellent que nulle légalité nationale ne peut ignorer la légalité internationale ou ceux qui bafouent cette dernière tout en prétendant la défendre et y appeler? Comment justement reprocher à Israël de continuer à violer le droit international quand nos turpitudes sont encore plus flagrantes? Ne faut-il pas donner l’exemple, voir la poutre qui est dans votre œil avant de reprocher la paille dans l’œil d’autrui?

Agissant comme ils viennent de la faire, s’alliant avec ceux qui crachent sur la démocratie, nos prétendus démocrates font honte à l'État de droit naissant en Tunisie.

Et s’ils croient parler au nom du peuple, ils se trompent; car le peuple tunisien n’a jamais cultivé dans ses plus larges couches de sentiments de haine et de rejet du différent. Tout au plus a-t-il une conception stricte de sa dignité que nos députés démagogues instrumentent, usant d’une  cause chère au cœur du Tunisien, à leurs propres visées politiques.

On ne trompe plus le peuple tunisien qui sait que dans le service de la cause palestinienne on ne peut faire mieux que les Palestiniens. Or, ces derniers ont reconnu Israël et entretiennent avec lui des rapports constants.

Honte à la Tunisie

Bis pis, nos députés dépités que leur crédit soit à raz du sol font honte à la Tunisie.
Car notre pays ne saurait s’aligner sur les hérauts de la haine et de l’anathème sur le différend. il ne saurait pratiquer l’amalgame, punir des touristes en leur interdisant notre territoire du seul fait qu’ils ont un passeport israélien.

La Tunisie, ne serait-ce que parce que ses valeurs le lui interdisent, y compris ses valeurs morales et religieuses, ne saurait juger coupable quiconque n’ayant commis aucun fait répréhensible. Ce serait préjuger, être malhonnête; et cela est contraire à ses lois civiles comme religieuses.

Le plus honteux est que, pour de mesquines raisons politiciennes, ceux qui prétendaient défendre hier les valeurs de l’État civil fassent cause commune aujourd’hui avec ceux qui rejetaient pareil État.

Que l’honneur de rejeter les motions de la honte revienne donc aux vrais démocrates ! Qu’on apporte la cinglante réponse que la Tunisie ne saurait verser dans l’ignominie dont usait et abusait la dictature. Sinon, les députés couvriront d’un voile de honte indélébile leur Assemblée.

Mesdames et Messieurs les députés signataires des motions de la honte, soyez dignes en ne prétendant pas parler au nom du peuple tunisien quand vous agissez pour vos propres intérêts.

Contentez-vous de vos privilèges exorbitants alors que le peuple souffre de misère et n’y ajoutez pas le mensonge. Il est d’autres patriotes qui le représentent mieux sans avoir vos primes qui sont une insulte à l’esprit de solidarité qui doit vous incomber en premier.

Commencez donc par refuser les grasses primes que vous percevez pour faire votre politique de gribouille, vous seriez alors plus légitimes au nom du peuple qui, à cause de votre ineptie, est encore plus miséreux qu'il n'était.

Publié sur Leaders 
(sans les deux derniers §)
 sous le titre : 
Ils font honte à la Tunisie