Il est temps enfin pour une révolution copernicienne en matière de libertés privées ! Voici le projet de loi 3  en 1 en arabe et en français. Qui pour le défendre dans les médias et le proposer au parlement ?

Mon manifeste d'amour au peuple 2/3
 




Mon manifeste d'amour au peuple 3/3


ISLAM POSTMODERNE








Accès direct à l'ensemble des articles منفذ مباشر إلى مجموع المقالات
(Voir ci-bas انظر بالأسفل)

samedi 10 février 2018

Humaniste islamité 7

Conquêtes Tunisiennes.
Postmodernité islamique
Présentation et table des matières



Conquêtes Tunisiennes est un recueil de chroniques de 420 pages, parues initialement sur internet durant ramadan 2016 et traitant de diverses questions en relation avec l’islam dans la société tunisienne d’aujourd’hui.

Revues et augmentées de notes ainsi que d’une préface et d’une postface, ces chroniques ont été agencées en thèses sur la thématique de la postmodernité islamique qui est, au reste, le sous-titre du livre.

L’auteur développe, en effet, une pensée autour de ce qu’il qualifie I-slam qui est un islam enraciné dynamiquement dans son dogme purifié de la tradition judéo-chrétienne qui s’y est accumulée et qui fait office de nos jours encore de droit musulman.

Il s’agit d’une relecture de l’islam et de sa raison pure avec non pas une raison critique, mais sensible tenant compte des visées de cette foi et de son vécu d’épiphanie, passé et surtout présent.

L’auteur ne fait ainsi que prolonger l’oeuvre de ce qu’il appelle seuls vrais salafis en islam au sens de tenants de la tradition pure que sont les soufis de la Vérité, tels Junayd et surtout Ibn Arabi.

Au reste, c'est à Conquêtes mecquoises, livre majeur du maître soufi, que réfère le titre du livre dont la couverture est illustrée, par ailleurs, par la calligraphie d'un aphorisme d'Ibn Arabi.

C’est à un retour à une telle tradition purifiée de l’islam spirituel qu'appelle le livre, invitant de renouer, dans le cadre d'un enracinement dynamique, avec un islam qui soit de son époque, postmoderne donc.

Car l’islam ayant été une modernité avant la lettre, bien en avance sur la modernité occidentale, ce que l’auteur qualifie du néologisme de rétromodernité, il ne peut être désormais que postmoderne, en phase avec son temps tout en gardant son esprit révolutionnaire.  
 
Voici la table de ces Conquêtes Tunisiennes parues chez L’Or du Temps :

TABLE

Présentation :
Fausse compréhension de notre religion

Préface : 
Rhétorique politique et imaginaire du musulman politique

Introduction aux Pensées :
Ramadan, que nous apportez-vous ?

Chapitre Premier :
Pensées en matière d’identité

Section 1 : Notre nouvel Anté-islam
Section 2 : Confusion axiologique des musulmans
Section 3 : Circoncision, fête du sacrifice et notre identité confuse
Section 4 : Soufisme, islam populaire tunisien
Section 5 : L’islam en ordre amoureux universel

Chapitre second :
Pensées en matière d’éthique

Section 1 : La morale sociale et les rasions tues de sa laideur
Section 2 : Revitalisation de la morale islamique en Tunisie
Section 3 : La piété aujourd’hui est le courage de la juste vérité
Section 4 : Le baiser est licite en islam
Section 5 : Le voile et autre niqab ne sont pas islamiques

Chapitre troisième :
Pensées en matière politique et des libertés

Section 1 : Fausseté de l’appel au califat
Section 2 : Souveraineté de la Tunisie et diktat occidental
Section 3 : Le meilleur de l’islam politique est d’appeler à ne pas jeûner pour la salut du pays
Section 4 : Droit de l’élève de ne pas jeûner et devoir du jurisconsulte de rappeler la liberté du fidèle

Chapitre quatrième :
Pensées en matière de socialité

Section 1 : Mieux servir les personnes âgées et les malades d’Alzheimer
Section 2 : Le sexe en Tunisie et en islam
Section 3 : Système D, cette sagesse populaire
Section 4 : Le pèlerinage, grand et petit, relève-t-il encore de la piété?
Section 5 : Est-il juste de pénaliser la « zatla » alors que le tabac est bien plus nocif?
Section 6 : Ramadan, festival populaire rituel de l’islam

Chapitre cinquième :
Pensées en matière théologique

Section 1 : La justice, visée catégorique de l’islam, est l’égalité successorale
Section 2 : L’islam n’interdit pas l’alcool, mais l’ivresse
Section 3 : Le seul jihad d’aujourd’hui est le Grand, le Petit est terrorisme
Section 4 : Il n’est nulle interdiction de l’apostasie en islam
Section 5 : L’interdiction de l’homosexualité en islam est issue du judéo-christianisme
Section 6 : L’islam ne prohibe pas l’abolition de la peine de mort
Section 7 : Revitalisation des arts de la foi islamique

Conclusion des Pensées :
Aïd, que nous apportez-vous ?

Postface :
Parerga et Paralipomena

Paralipomena 1 : 
Truchement des sentiments

Culture des sentiments
Temps de l’amour

Paralipomena 2 :
Sagesse postmoderne

Exil de l’islam moderne
Exil Occidentaloriontocentriste de l’islam tunisien 

Paralipomena 3 : 
Imaginaire du musulman postmoderne

Modèles de l’islam rétromoderne
Visions du vécu tunisien ou I-slam soufi

Paralipomena 4 :
Basiques modèles de la postmodernité

Impérialisme virtuel postmoderne
Vagabondage et vaillance postmodernes

Paralipomena 5 : 
De l’islam postmoderne

Pour le retour d’Ibn Arabi et l’Orient occidental maghrébin
Épître ultime à Rached Ghannouchi ou témoignage de la postmodernité de la Résurrection tunisienne 

Bibliographie

 Publié sur le magazine Réalités n° 1676 du 9 au 15 février 2018